Home Petites Pensées Personnelles Mes 10 petits plaisirs honteux pour me faire croire que je suis...

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

2017, c’est l’année de mes 28ans. Pour certains, c’est bien évidemment encore la fleur de l’âge et j’avoue prendre un certain plaisir à rappeler à tous et à toutes que je suis encore loin d’avoir mes fatidiques 30 ans.
Mais figurez-vous que lorsque l’on a soi-même 28 ans, finalement, on se sent vieux.
Grâce à une génétique indulgente, je n’ai pas encore ces rides dites « contour des yeux » qui touchent déjà la plupart des mes conscrits, mais d’un autre côté, je sens bien le poids des années qui pèse sur mes épaules, en témoigne cet alcool de moins en moins bien toléré, ces repas de moins en moins bien digérés, cette fatigue de moins en moins bien récupérée.

De la même façon, en côtoyant de petits jeunes nés en 1998 (arg) lors de mes cours donnés à la fac, je me rend compte qu’un fossé, devrais-je dire un GAP, m’éloigne d’autant plus de mon adolescence.

Et puis vous connaissez l’histoire : quand on est ado, on veut devenir adulte et quand on est adulte, on voudrait bien revivre ses semaines de glande où l’on dormait dans TOUS les cours de 8h à 10h (j’ai jamais été du matin) et l’on bitchait sur toutes les filles du collège ou lycée tout en ayant l’impression d’avoir passé une journée hyper productive.

 

Heureusement pour nous, sur internet et dans la vie, il est facile de croire que l’on a encore 16 ans.
Au moins quelques instants, avec ma petite liste de mes 10 plaisirs (honteux) pour croire que je suis encore une adolescente.

 

1. Regarder EW! de Jimmy Fallon

Jimmy Fallon, on ne le présente plus, c’est ce showman de génie qui me fait hurler de rire devant mon pc, souvent en décalé le temps que je comprenne sa blague en VO. Si on avait ce genre de qualité d’émissions d’entertainement, pour sûr que je reregarderai la télé, au lieu de zapper comme une ex droguée toutes les 3 semaines à la recherche d’une émission nocturne qui n’existe pas.
Dans son show, il a développé, outre les interviews d’invités, des petites pastilles hyper drôles dont « EW! » – présenté par Sara with no H because H is EW! – où il campe une ado de 15 ou 16 ans et où ses invités sont eux-aussi habillés en adolescentes mal fringuées. Un petit chef-d’oeuvre qui me rappelle souvent mes grandes années.

 

2. Surfer sur okgrl.com

Okgrl.com est un véritable diamant brut. Ce « webzine », lancé en janvier 2016 par la styliste Louby Mcloughlin et 2 anciens de chez Kenzo, Kim Boutin et David Broner (aujourd’hui à la tête du studio de design londonien DVTK), ce magazine est une plateforme interactive,  dédiée à la mode et à la musique, souhaitant toucher les millenials différemment.
L’univers du jeu vidéo est omniprésent, les couleurs criardes et flashy nous rappellent la fin des années 90 tandis que le design te ramène en quelques secondes aux premiers temps d’internet, entre barre de chargement insupportable, design 3D bien dégueu et ode aux grandiloquents site en full flash que seuls les plus de 24 ans peuvent apprécier (et pleins d’autres surprises à découvrir).

 

Et ça marche ! On repart quelques minutes au temps de notre adolescence, quand le modem faisait un bruit de dingue et que ta mère HURLAIT pour pouvoir téléphoner. Un site à suivre tant il casse l’ensemble des codes dorénavant admis du webdesign moderne et un bon moyen pour retrouver la Justine de 16 ans.

 

3. Regarder des vieilles vidéos de Youtubeuses en gloussant

Si Enjoy Phoenix et Sananas (entre autres) sont aujourd’hui des youtubeuses beauté qui ont su très rapidement apporter une vraie touche professionnelle à leurs vidéos, il faut se rappeler qu’elles aussi ont été jeunes, ado et plutôt passablement nulles dans ce qu’elles faisaient. Ma grande passion va alors être d’aller dénicher de temps en autres de très vieilles vidéos pour me rendre compte ô combien tous les ados peuvent parfois se ressembler. Et combien je remercie la vie de ne pas m’avoir donné la possibilité de publier mes sketchs étant adolescente.

 

4. Fuir les enfants et ne s’intéresser qu’aux animaux

Une passion à décliner sur Instagram, sur Youtube, sur Google et dans la vie.

Pour le moment, dans le but de garder un esprit adolescent,mon échelle reste donc indéniablement chatons > chiots > animaux sauvages bébé > chats > chiens > animaux sauvages adultes > bébés.

5. Regarder Freaks and Geeks

Freaks and Geeks, c’est cette série pour ado, sortie en 1999, que j’ai seulement découvert il y a 2 ou 3 ans grâce à Netflix. Son intérêt réside essentiellement dans la présence de James Franco jeune et étincelant de sexyness. Sans parler des autres personnages complètement barrés et que l’on retrouve aujourd’hui dans de nombreux films et séries.

6. Etre heureux en trouvant 2 € dans la rue

Quand on est adulte, que l’on travaille, que l’on paie ses impôts, son loyer et que l’on fait ses courses, 2€ c’est vraiment dérisoire. Néanmoins, il faut se souvenir d’une période pas si lointaine où, à raison de 30€ d’argent de poche par mois, 2€ étaient juste un cadeau incroyable qui te mettait des papillons dans le ventre.
Retrouver mon adolescence, c’est ainsi oublier que 2€ ne me servent pas à grand chose -ahuihuihui tout augmente ma bonne dame, avant avec 1fr on pouvait s’acheter une maison à Juan les pins moi je vous le dit, ahuihuihui- et éprouver un véritable plaisir à ramasser une pièce sur le trottoir. C’est un vrai travail mental, il faut absolument oublier la facture d’électricité qui arrive et être en mode carpe diem de la pièce de monnaie. Vivifiant.

 

7. Regarder 13 reasons why en mode binge watching

Effectivement, ce petit tips est partagé par beaucoup de monde mais moi qui suis vieille, je vous le dit : cette série vous fera repartir dans vos jeunes années avec stupeur et désespoir.

Cette série que l’on pense destinée aux adolescents est en réalité d’une force incroyable, sans commune mesure avec tout ce que vous avez pu connaitre. J’espère que vous n’avez pas vécu un dixième de ce que peut vivre Hannah ou certains de ses amis, mais vous en ressortirez bouleversé comme une petite adolescente que vous restez au fond de votre coeur : pour preuve, j’ai versé ma larme à plusieurs reprises.

 

 

8. Acheter des tee-shirt d’ados et les mettre au boulot

Oui, ça aussi c’est une grande passion.

J’ai longtemps détesté m’habiller en ado, puisque l’on me donne 21 ans à cause de ma tête juvénile, mais finalement, le plaisir ressenti est juste énorme lorsque l’on enfile un tee-shirt normalement destiné aux moins de 18 ans. J’en ai une petite collection, que j’aime d’amour et qui me fait rire au quotidien comme une jeune pucelle. « Pugs not Drugs », « Je peux pas j’ai poney » et ma dernière acquisition ci-dessous en sont les pièces maîtresses.

 

9. Ecouter fréquemment une playlist rap rnb du début 2000

Meilleure façon de retrouver mes jeunes années, de façon un peu honteuse parce que je reviens toujours à des hits absolument immondes mais tellement jouissifs. Un exemple vous permettra de mieux comprendre et peut-être de vous faire remonter à vos 14 ans et demi ALALALALA J’ADORE CETTE CHANSON (si vous aussi vous avez ce genre de plaisir honteux, dite le moi que je me sente moins seule).

10. Ecrire ses rêves, les analyser de façon professionnelle et trouver ça hyper pertinent pour comprendre son moi intérieur

Une passion toute nouvelle, mais qui finalement me ramène vraiment à la Justine de 14 ans et demi, qui se cherchait dans ce grand monde. Je suis devenue une espèce de crack concernant l’analyse de tout type de rêve : catastrophe planétaire, mort de proche, accouchement difficile, train raté, je peux tout analyser.
Pour info, à 13 ans, j’avais des cartes de sorcière pour jeter des sorts, donc finalement, j’ai un peu évolué.

 

Et vous, quels sont vos tips pour redevenir adolescent ?

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 Filament.io 0 Flares ×
2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire