Home Voyage New York Perdus dans le Morningside Heights (Upper Manhattan)

7 Flares Filament.io 7 Flares ×

Après les adresses pour manger à NY, c’est reparti pour un tour avec quelques visites à faire absolument.
Aujourd’hui, on part à la découverte de l’Upper Manhattan et plus particulièrement du quartier Morningside Heights.

Morningside heights

Une petite carte -d’amour- du quartier Morningside Heights pour se répérer.

Descendez d’abord à l’arrêt Columbia University, sur la 116th.

Attention cependant : vous risquez de râler contre les locaux de votre ancienne université.
A Columbia, tout est comme chaque faculté devrait être : un grand campus arboré, des bâtiments dédiés, un bâtiment administratif qui ressemble vraiment à quelque chose.

A vous de laisser déborder votre imagination et de vous pavaner en total look Ralph Lauren pour vous la jouer étudiant qui a la classe / Serena VanDerWoodsen  (non là je divague)

Le bon plan : rentrer partout, l’air de rien, et explorer les lieux. Au pire, faites croire que vous êtes un étudiant étranger, ça marche très bien.

Columbia University by Justeunedose.fr

Columbia University by Justeunedose.fr (tous droits réservés)

Mais c’est au niveau de la 111th et d’Amsterdam avenue que vous risquez fort d’être étonné : c’est le moment de découvrir la Cathédrale St John’s the divine et sa fontaine de la paix.

Celle-ci, juste à côté de la cathédrale, pourrait s’autoproclamer « la fontaine la plus étrange de New York ». Le bien et le mal s’y affrontent –devinez qui en ressort gagnant- tandis qu’un crabe et des girafes se mêlent à la danse.

Ne m’en demandez pas plus : il faut absolument lire l’écriteau pour vraiment comprendre ce qui s’y trame.
Pour les plus curieux, vous vous demandez pourquoi des girafes ? Parce qu’il s’agirait de l’animal le plus paisible de la terre, rien que ça.
Oui, une sculpture sous acide, bien évidemment.

Fontaine de la paix -  Flickr : Gary Burke

Fontaine de la paix – Flickr : Gary Burke

Si la fontaine m’a parue être le cœur des festivités, c’est aussi l’extérieur de l’église St John’s The Divine (la plus grande cathédrale du monde, rien que ça) qu’il conviendra d’admirer.

Les sculptures ornant l’entrée furent achevées en 1997.
Préfigurant notre apocalypse moderne, ont peut y admirer le Brooklyn Bridge en train de s’effondrer ainsi que la destruction dans les flammes… des tours jumelles du World Trade Center.
De quoi mettre la chair de poule, je ne vous le fait pas dire.

Twin Towers st john's the divine

L’apocalypse selon St John’s the Divine by Justeunedose.fr (tous droits réservés)

7 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 1 Email -- Pin It Share 6 Filament.io 7 Flares ×
2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire