Du 15 avril au 21 septembre 2014, l’exposition Costumes de Légendes, 20 ans de création à l’Opéra de Lyon, vous attend au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs. Derrière la porte : 130 costumes issus des grands opéras et ballets de l’Opéra de Lyon de ces 20 dernières années.

Et loin d’avoir opté pour une scénographie chronologique, le musée offre un traitement thématique hyper original qui vaut le détour. Et toi au fond, toujours pas convaincu on dirait ? Je vais liquider en quelques minutes les 5 mauvaises raisons de ne pas se rendre à l’exposition Costumes de Légendes.

Oui, aussi simple que ça.

1. Je n’y connais rien en opéra ou en ballet

Le seul et unique Opéra que je connaisse. Merci Dewey (in Malcolm in the Middle)

 

C’était aussi ma hantise : mis à part casse-noisettes (vu sur Arte un soir de déroute) je n’ai jamais assisté à un ballet et encore moins un opéra.

Malgré cela, l’exposition est tout à fait accessible, puisque qu’elle a été construite de façon à appréhender totalement différemment les oeuvres. Ici, il y a d’abord le tableau des Femmes Fatales, celui des Saintes et des démons, celui des Héros et Héroïnes ou encore le tableau dédié aux personnes (et a fortiori des costumes) fantastiques et étranges. On peut donc tout à fait apprécier l’exposition… sans avoir vu Carmen 10 fois (le contraire est tout aussi vrai) !

2. Je ne suis pas un fanatique de mode

Crédits photo : Musée des Tissus
Crédits photo : Musée des Tissus

 

Bon, c’est déjà plus problématique. Le cœur de l’exposition reste de présenter plus d’une centaine de costumes d’opéra, que l’on aperçoit bien souvent que perché aux balcons à plusieurs dizaines de mètres de la scène (les places y sont moins chères).

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, nous sommes loin des parures classiques que l’on pourrait imaginer sur le papier : la très grande majorité des costumes sont bien plus originaux que ce que vous pourriez croire et l’exposition n’a de cesse de s’éloigner de la classique exposition de vêtements.

3. J’ai peur de m’ennuyer au fil de l’exposition

Costumes de Légendes, Musée des Tissus Lyon
Crédit photo : justeunedose.fr

 

Si on pourrait croire au départ que les scénographies vont se suivre et se ressembler, vous verrez rapidement que Maximilien Durand et Serge Dorny, commissaires de l’exposition, ont souhaité nous étonner au fur et à mesure des pièces. En témoigne la salle des tapis, transformée pour l’occasion en théâtre déconcertant du sol… au plafond.

4. Je vais y apprendre quoi au juste ?

Oui, à part regarder des belles choses, certaines aiment bien faire des expositions pour « apprendre des choses » (la belle affaire, ouvrez donc un dictionnaire !). Et justement, dans celle-ci, on ne fait pas que regarder des broderies, certes magnifiques.

On découvre aussi l’envers du décor des ateliers des couturiers de l’opéra, les différents métiers qui s’y pressent ou encore comment sont agencées les loges des artistes.

5. Avec des enfants, c’est un peu trop compliqué

A cela, je répond faux mon petit !

Non seulement des visites commentées sont mises en place tous les dimanches à 15h, mais des visites et des ateliers spécifiquement pour les enfants ont été mises en places, avec « A la poursuite du fantôme de l’Opéra » et ses énigmes pour les enfants dès 7 ans le 11 mai et 14 septembre mais aussi des ateliers d’éveil musical, d’éveil au conte et d’éveil muséal pour les plus petits, dès 2 ans.

Plus d’informations sur la brochure du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs
Exposition « Costumes de légendes, 20 ans de création à l’Opéra de Lyon »
Musée des Tissus et musée des Arts décoratifs
34, rue de la Charité – 69002 Lyon, www.mtmad.fr