A tous ceux qui ont un chat, des chats, ont eu un chat, veulent avoir un chat : méfiez-vous, vous ne serez plus jamais le maître à bord.

Cet animal, véritable tyran en sa demeure, n’a de cesse de tourmenter ses propriétaires et de les effrayer, au point que ces derniers ne puissent finalement que se soumettre en courbant l’échine.

Vous ne me croyez pas ?

Laissez-moi vous démontrer en 5 points que le Chat est TOUJOURS un tyran.

 

bonaparte-chat-tyran

Malgré l’apparente léthargie qui le caractérise, Le Chat reste cet animal de la pire espèce qui vous mènera la vie dure quoi que vous fassiez.

Contrairement à son comparse le Chien, il possède la particularité de n’accepter aucune forme d’autorité, sous quelque forme quelle soit et son esprit revanchard en font le tyran le plus doué qu’il soit.

 

Ce n’est pas vous qui réveillez le chat, c’est le chat qui vous réveille

Crédits : http://www.buzzfeed.com/expresident/reasons-cats-make-the-best-alarm-clocks

 

Normalement, dans la chaîne d’autorité, c’est celui qui commande qui réveille le reste de la troupe. Le lieutenant réveille ses soldats, maman réveille ses enfants (sauf le samedi et le dimanche, mais les enfants sont des monstres d’égoïsmes) et le propriétaire de chat… se fait réveiller par son chat.

Le plus ironique dans l’histoire étant qu’un chat dort 16 heures par jour donc il n’a nul besoin d’être levé à 5h30 du matin mais rien n’est plus marrant que de mettre des taloches à son maître non ?

 

Vous êtes entrés dans un cycle de violence masochiste

"Tu vas voir toi, à me mettre dans une poussette stupide"
« Tu vas voir toi, à me mettre dans une poussette stupide… »

 

Qu’on se le dise : un chat est souvent violent. Griffures ou morsures peuvent arriver à n’importe quel moment et sans véritable raison, pour la plus grande joie des propriétaires.

Et que se passe-t-il dans ses moments là ? Vous laissez-faire, parfaitement, croyant que ce type de langage fait partie de son ADN et que, contrairement à l’ami chien, il sera impossible de le dresser.

Le cycle vicieux s’installe, le chat n’a plus aucune limite et vous en venez à apprécier ces rares moments d’échanges basés sur la violence. Ca y est messieurs mesdames : vous êtes devenus masochiste. Pour le plus grand plaisir de votre tyran.

 

A Lire : La thèse de Marie-Alice Trochet, « Les comportements agressifs chez le chat », très instructive pour apprendre à mieux vivre avec son tyran adoré

Il s’approprie vos biens matériels et l’ensemble de vos possessions

Crédits : http://katieferrari.tumblr.com/
Crédits : http://katieferrari.tumblr.com/

 

A l’image d’un véritable dictateur, un tyran de maison, le chat dès son arrivée va chercher à s’approprier le maximum de biens matériels quels qu’ils soient. Meubles de designer suédois, coussins, mais aussi vêtements, rideaux et électroménager, tout y passe.

Le chat n’a aucune limite et cherchera à agrandir son territoire à l’aide d’outils de guerre avancés appelés communément griffades et marquages faciaux. Son but ? Asseoir sa puissance et démontrer sa supériorité stratégique.

 

Vous lui pardonnez tout… attention au syndrome de Stockholm !

Attention, chaque propriétaire de chat est potentiellement atteint du syndrome de Stockholm qui, comme son nom de l’indique pas, entraîne une empathie envers son agresseur voire une véritable sympathie et une compréhension pour ses méfaits (« il me fait ça à moi parce que je suis un mauvais maître »). Si vous vous attendrissez lorsqu’il vous griffe au visage, pensez à consulter. Des solutions existent.

Il est doté d’une force physique qui vous effraie… et vous soumet

tumblr_mvcq54N2DO1r4yghqo1_400
Je prie pour que votre chat ne vous fasse pas ça

 

Votre chat a la particularité d’être le plus souvent un être parfaitement mignon aux yeux des personnes étrangères. Il ronronne, se roule par terre, joue avec sa ficelle, dort paisiblement dans son panier. Sauf que.

Vous savez qu’il est capable, si l’envie lui prenait, de démultiplier sa force physique pour au choix grimper au mur, vous sauter au visage, mordre jusqu’au sang le vétérinaire de garde ou vous poursuivre férocement si vous ne lui donnez pas le nombre exact de croquettes souhaité.

Les quelques démonstrations de sa force physique lui ont permis d’instaurer aujourd’hui un climat de peur et de soumission, où il obtient toujours le dernier mot sur les sujets géopolitiques centraux. C’est-à-dire les croquettes, la pâtée et parfois, le thon en boîte.

 

Il ne participe JAMAIS aux corvées de la maison

Coucou, j'ai nettoyé l'intérieur du canapé !
« Coucou, j’ai nettoyé l’intérieur du canapé ! »

 

Mâle ou femelle, même combat : jamais votre chat ne participera aux corvées, pas faute pourtant d’avoir largement participé à salir l’ensemble  de la maison. Litière sur le sol et sur le canapé, touffes de poils sous la table et sur les coussins, voire -pour les plus chanceux- morceaux de crotte sous le lit et vomissures contre les rideaux, l’ensemble de ses méfaits n’a aucune limite.

En revanche, quand il s’agit de passer le balai ou de ramasser ses crottes, vous n’aurez probablement droit qu’à un léger plissement de paupière. A vous les basses besognes !

 

0